Main menu:

 

 

 

 

 

 

 

Percy en auge

Petite commune de 246 habitants, située dans le département du Calvados, Percy en auge s’appelait Percy avant 1958.

Les Romains y ont installé un camp, ont construit une voie romaine qui le reliait à d’autres camps dans la direction de Caen, spécialement.

En 1976, lors de la construction d’une maison, des fouilles archéologiques ont été entreprises, suite à la découverte de sarcophages datant des Mérovingiens.

Un souterrain reliait autrefois une propriété voisine à un domaine sur Ouville la Bien Tournée puis certainement à une ancienne abbaye sur Mézidon. Ce souterrain a servi d’abri pour certains habitants pendant la seconde guerre mondiale. Effondré sur plusieurs endroits, il n’est plus accessible.

De 1920 à 1940, un dépôt de munitions est créé sur le territoire de la Commune, proche de la gare de triage de Mézidon. Ce dépôt est géré et gardé par une importante logistique militaire. A cette époque, le village comptait deux cafés et une cantine pour les militaires. Les familles des officiers et sous-officiers vivaient dans les villas construites dans le camp. Leurs enfants allaient en bus militaire à l’école de Mézidon. Il ne reste plus maintenant que des bâtiments délabrés.

Jusque vers 1960, Percy en auge était une commune composée presque uniquement de fermes. La retraite des cultivateurs a entraîné la cessation d’activités de la plupart des exploitations agricoles.